Fugacité

 

Effrayante chimère,

Etincelle fugace,

Le regard éphémère

Du bel amour qui passe

 

Cette larme à ton œil

J’empêcherais qu’elle coule

A moins que tu ne veuilles

Que sur ta joue elle roule,

Qu’elle atteigne ta lèvre

Qu’a sculpté un orfèvre,

Et y meurt de plaisir

Dans un dernier soupir

 

Arrêtez donc le temps

Avant que ne s’abîme

Au fin fond de l’abîme

Nos sublimes printemps

                                            

Vianney LEURENT

 

©2022 CMCAS Valenciennes I Conditions Générales d'Utilisation

Nous contacter

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?